Menu

Rapport d'activité 2016

Rechercher

Afrique Innovation

Réinventer les médias de demain

Pendant deux ans, le projet Afrique Innovation a accompagné une nouvelle génération de professionnels africains, qui créent des services d’information en phase avec l’évolution des usages des citoyens du continent.

Après plusieurs hackathons* et un MOOC en 2015, 2016 a été l’année de la professionnalisation de jeunes entrepreneurs des médias, à travers une session d’accélération, des webinaires et des séances de pitchs.

En octobre, vingt porteurs de projet ont été réunis à Dakar pour une semaine d’accélération composée d’ateliers collectifs consacrés au modèle économique, à la gestion d’équipe, au financement participatif, à la communication et de séances de travail individuelles. Un dispositif d’accompagnement important a été mis en place avec la mobilisation de sept experts venus de quatre pays pour échanger leurs expériences.

Rencontre avec des professionnels à l’Africa Web Festival

Huit d’entre eux se sont ensuite retrouvés fin novembre à Abidjan (Côte d’Ivoire), pour présenter leurs initiatives à des professionnels de l’investissement d’entreprise et de la publicité, lors d’une session spéciale organisée dans le cadre privilégié de l’Africa Web Festival. Après délibération, le jury a sélectionné Agribusiness TV, web TV visant à redorer l’image des métiers de l’agriculture auprès des jeunes Africains. Une mention spéciale a été attribuée au projet de site d’information et de conseil juridique La Voix du juriste pour son utilité citoyenne et son potentiel de développement.

* événement réunissant des développeurs pour faire de la programmation informatique collaborative

Les huit médias finalistes d’Afrique Innovation

  • Agribusiness TV: la toute première web-télé africaine consacrée aux jeunes qui innovent et réussissent dans le monde agricole
  • La Voix du juriste: webzine burkinabè spécialisé dans les questions juridique, qui offre des clés pour décrypter l’information et comprendre les exigences de l’état de Droit.
  • com : média numérique dédié à la promotion de l’entrepreneuriat et des nouvelles technologies auprès des jeunes africains.
  • Beatzaddiction : plateforme web béninoise exclusivement dédiée à la découverte des nouveaux talents musicaux africains.
  • Koboo : plateforme permettant de former des agriculteurs grâce à des messages audio recevables via leur téléphone portable.
  • Kionesha : projet de vente d’images consacrées à l’Afrique d’aujourd’hui.
  • Setalma: site internet qui vise à donner des informations sur les produits cosmétiques au Sénégal.
  • Niouz: média social pour les jeunes citoyens malgaches
Calendrier du projetJuin 2016 - Décembre 2016
Budget global estimé380 K€
Coûts complets 2015304 K€

Galerie photos du projet

  • Afrique Innovation

    Atelier à Dakar (Sénégal) – octobre 2016

  • Afrique Innovation

    Atelier à Dakar (Sénégal) – octobre 2016

  • Afrique Innovation

    Atelier à Dakar (Sénégal) – octobre 2016

  • Afrique Innovation

    Atelier à Dakar (Sénégal) – octobre 2016

  • Afrique Innovation

    Atelier à Dakar (Sénégal) – octobre 2016

  • Afrique Innovation

    Atelier à Dakar (Sénégal) – octobre 2016

  • Afrique Innovation

    Atelier à Dakar (Sénégal) – octobre 2016

Découvrez d’autres projets menés en 2015

Modernisation de l’agence Tunis Afrique Presse (TAP)

Depuis 2013, dans un contexte de réforme des médias publics en médias de « service public », CFI accompagne les évolutions engagées par l’agence Tunis Afrique Presse (TAP). Cette agence bénéficie d’un vaste réseau de correspondants régionaux […]

Appui aux médias jordaniens

Confrontés à une diminution des ressources publicitaires et à une concurrence accrue des médias en ligne, de nombreux médias jordaniens connaissent actuellement des difficultés. Former des journalistes et futurs journalistes dans le domaine du numérique […]

Rencontres 4M Paris 2016

Partout dans le monde, les médias en ligne et les réseaux sociaux renforcent les solidarités et l’esprit de citoyenneté en favorisant l’expression et l’implication de la société civile dans le débat public. En réunissant 200 […]