Menu

Rapport d'activité 2016

Rechercher

Ebticar Medias

Un soutien aux médias en ligne innovants dans le monde arabe

L’année 2016 a été riche en événements et en résultats concrets pour les 19 projets soutenus dans le cadre d’Ebticar Media.

Les 27 et 28 janvier, un atelier a rassemblé, à l’Institut français d’Amman, les lauréats et partenaires (la Fondation Samir Kassir, Babelmed et la Fondation Annh Lindh), pour échanger sur les projets et identifier de nouvelles opportunités pour collaborer au sein de la communauté Ebticar. L’organisme Alternatives pour un monde différent (section Tunisie) est également intervenu pour dispenser des conseils de sécurité numérique aux équipes.

En avril 2016, les Rencontres 4M de Paris ont aussi permis aux lauréats de partager les avancées sur leurs projets respectifs. Enfin, en juin, trois d’entre eux ont aussi participé au sommet du GEN (Global Editors Network) à Vienne.

Actions concrètes et levées de fonds

Au cours de l’année, plusieurs des lauréats se sont illustrés par leur travail dans l’affaire des Panama Papers, à l’image des médias en ligne tunisien et marocain Inkyfada et le Desk.

Frame a poursuivi ses actions collectives avec, notamment, la réalisation d’un « photo-marathon » à Tripoli le 6 août, organisé dans le cadre du projet Municipalités participatives, puis, à plus grande échelle en octobre, par la réalisation d’un photo-marathon dans six villes simultanément, en partenariat avec six organisations du pourtour de la Méditerranée : L’Asilo (Italie), Sylabs (Algérie), 15-38 Réseau Med (France), Enzima (Italie), Jordan Pioneers (Jordanie) et Institute Apis (Slovénie).

De son côté, Radio M a réussi à lever environ 10 000€ au cours d’une campagne de financement participatif, qui s’est déroulée du 15 mars au 5 avril sur la plateforme de crowdfunding Kisskissbankbank, leur permettant de renforcer leurs équipes et de produire du contenu inédit.

Des récompenses et collaborations fructueuses

Plusieurs fois primée, la start-up Bassita a remporté en 2016 la compétition Injaz Egypt, récompensant les meilleures start-up, notamment grâce à sa campagne pour apporter l’eau courante à 1000 foyers dans le Sud de l’Egypte, menée en partenariat avec l’UNICEF. De son côté, Mideast Tunes a reçu le très prisé Blossom Hill Foundation Fellowship.

Mais surtout, les échanges professionnels et des collaborations entre les bénéficiaires du projet Ebticar eux-mêmes se sont poursuivis et intensifiés en 2016 : Webticar a offert à nouveau un accès à sa plateforme à Bassita, six des lauréats ont travaillé ensemble sur la réalisation d’un dossier « gender » sous la houlette de Babelmed et ARIJ a collaboré avec l’équipe de Syria Untold et Inkyfada sur de la production de contenus.


Un atelier pour tous les lauréats d’Ebticar – Amman – 27 et 28 janvier 2016


Interview d’Ali Amar, cofondateur Le Desk, sur Radio M

Calendrier du projetJanvier 2014 - Décembre 2016
Budget global estimé2,32 M€
Coûts complets 2016814 K€

Galerie photos du projet

  • Ebticar Medias

    Atelier pour les lauréats d’Ebticar à Amman (Jordanie) en février 2016

  • Ebticar Medias

    Atelier pour les lauréats d’Ebticar à Amman (Jordanie) en février 2016

  • Ebticar Medias

    Atelier pour les lauréats d’Ebticar à Amman (Jordanie) en février 2016

Découvrez d’autres projets menés en 2015

Open Data Medias

Partout dans le monde, les citoyens exigent de plus en plus de redevabilité de la part de leurs élus. Un enjeu démocratique que CFI soutient en renforçant la participation de journalistes d’Afrique, du monde arabe […]

Ecrire et produire en Afrique

En 2016, CFI a poursuivi son engagement auprès de la fiction et de la création originale africaine, en collaborant avec deux acteurs français du développement d’une industrie des programmes en Afrique (Canal+ et Lagardère Studios) […]

Guinée Info Santé

Dans un pays comme la Guinée, récemment touché par l’épidémie du virus Ebola, informer sur la santé est vital. Cette information doit pouvoir atteindre l’ensemble de la population, qu’elle soit urbaine, rurale, alphabétisée ou non. […]