Menu

Rapport d'activité 2016

Rechercher

Faso Médias

Des médias pour une citoyenneté active

En 2016, CFI a poursuivi son accompagnement des médias burkinabè dans le traitement citoyen de l’information, en particulier lors des élections locales du mois de mai.

Un séminaire « post-présidentielles » a été organisé début 2016 à Ouagadougou sur le thème « Journalistes et médias pour la démocratie burkinabè : et maintenant, quels objectifs ? ». Les professionnels des médias présents ont souhaité avant tout remettre sur les ondes FasoMédias FM, diffusée en synergie par plus de 60 radios du pays lors des élections de novembre 2015, pour informer sur les enjeux locaux des élections municipales, les programmes des candidats et le déroulement du scrutin.

Durant les élections municipales de mai 2016, cinq synergies régionales ont ainsi informé les citoyens. Trois télévisions privées (BF1, Burkina Info et Impact TV) ont également été accompagnées par CFI pour la réalisation de leur soirée électorale. Après les élections, Faso Médias a proposé des espaces de réflexion et de diffusion sur les thèmes de la citoyenneté et du contrôle citoyen de l’action publique, dans un contexte où la redevabilité des élus et des décideurs s’impose désormais comme une nécessité démocratique.

70 médias et plus de 400 journalistes bénéficiaires

En proposant une formation à la réalisation de magazines de sensibilisation à la citoyenneté, ce projet a aussi contribué à améliorer le savoir-faire de seize journalistes sur ce type de format. Douze autres journalistes ont choisi des formations sur l’enquête et le datajournalisme.

Souvent, des gens détournent sans preuve : avec ces nouvelles méthodes d’enquête et la data, nous pouvons obliger les responsables à faire attention à leurs actes.
Théodorine Bayala, journaliste à Infowakat.net.

En septembre 2016, FasoMédias comptait plus de 70 médias et plus de 400 journalistes et professionnels des médias accompagnés à travers plus de 80 sessions de formation et coachings au sein des médias bénéficiaires.

Le projet Faso Médias a apporté une dynamique dans le paysage médiatique burkinabè et a mis en lumière le rôle de la presse audiovisuelle dans la couverture des élections. Il doit continuer son travail exceptionnel en contribuant à faire remonter les préoccupations des citoyens pour permettre aux élus locaux et aux gouvernants de servir au mieux les intérêts du pays.
Rémi Fulgence Dandjinou, ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement béninois.

Calendrier du projetFévrier 2015 - Janvier 2017
Budget global estimé1,45 M€
Coûts complets 2016705 K€

Galerie photos du projet

  • Faso Médias

    Séminaire de clôture à Ouagadougou en septembre 2016

  • Faso Médias

    Séminaire de clôture à Ouagadougou en septembre 2016

  • Faso Médias

    Séminaire de clôture à Ouagadougou en septembre 2016

  • Faso Médias

    Séminaire de clôture à Ouagadougou en septembre 2016

  • Faso Médias

    Séminaire de clôture à Ouagadougou en septembre 2016

  • Faso Médias

    Séminaire de clôture à Ouagadougou en septembre 2016

Découvrez d’autres projets menés en 2015

Modernisation de l’agence Tunis Afrique Presse (TAP)

Depuis 2013, dans un contexte de réforme des médias publics en médias de « service public », CFI accompagne les évolutions engagées par l’agence Tunis Afrique Presse (TAP). Cette agence bénéficie d’un vaste réseau de correspondants régionaux […]

Digital Lab Tunisie

Depuis six ans, CFI accompagne les médias tunisiens à travers plusieurs projets et en particulier avec la télévision publique tunisienne (ETT), l’agence Tunis Afrique Presse (TAP) et des structures impliquées dans le développement du journalisme […]

Appui aux médias jordaniens

Confrontés à une diminution des ressources publicitaires et à une concurrence accrue des médias en ligne, de nombreux médias jordaniens connaissent actuellement des difficultés. Former des journalistes et futurs journalistes dans le domaine du numérique […]