Menu

Rapport d'activité 2015

Rechercher

Faso Médias

Les médias au service d’un débat démocratique apaisé

Journalistes et médias sont des maillons essentiels de la démocratie, et pas seulement pendant les périodes électorales. Ils permettent l’information du citoyen au quotidien, mais aussi son éducation aux principes démocratiques et au suivi critique des différents acteurs de la vie publique.

Lancé en février 2015 au Burkina, le projet FasoMédias, d’une durée de deux ans, vise à inciter les médias à être davantage conscients de leur mission d’information et d’éducation citoyenne, et à offrir des programmes d’intérêt général reflétant les préoccupations des citoyens. Depuis son lancement, plus de 20 actions de formation, coachings in situ ou ateliers d’appui à la production ont renforcé les compétences de journalistes de plus de 17 radios et de 9 journaux imprimés et en ligne, les compétences en management général de 11 radios et en management éditorial d’une trentaine de responsables de rédaction (audiovisuelle et presse). Grâce à des dynamiques de collaboration initiées entre les médias et des organisations de la société civile telles que le Balai Citoyen ou le Conseil National des OSC (CNOSC), les sujets d’intérêt général sont désormais davantage traités par ces médias.

FasoMédias FM, radio officielle des élections

L’enthousiasme suscité par le projet auprès de ses principaux bénéficiaires – médias, journalistes et représentants de la société civile – a donné naissance à FasoMédias FM, une station créée spécialement pour les élections et relayée par plus de 60 radios du Burkina Faso. Dès le lancement de la campagne électorale, elle a informé quotidiennement sur les enjeux et les préparatifs des élections du 29 novembre 2015 avec son émission «l’Heure du Citoyen». Pendant une semaine, les candidats à la présidentielle ou leurs représentants ont défendu leurs projets à l’antenne face à un panel de journalistes et d’experts de la société civile.

Le jour du scrutin, la radio émettait sur tout le territoire, grâce à un réseau de plus de 70 correspondants. Elle a informé régulièrement la population sur le déroulement du vote et annoncé officiellement les résultats. La qualité de ses programmes a été reconnue tout au long de la campagne. Au lendemain du scrutin, de nombreux acteurs ont affirmé le rôle positif de cette station «inédite» et de tous ceux qui s’étaient impliqués avec professionnalisme dans la diffusion d’informations complètes et crédibles.

« FasoMédias FM est une très bonne initiative, qui participera aux débats politiques, mais également à diffuser des messages de sensibilisation, pour que nous ayons des élections apaisées et des résultats acceptés par tous les acteurs ». Michel Kafando, président de la Transition (le jour de l’inauguration de la radio)

Favoriser un débat démocratique apaisé

Trois télévisions privées (BF1, Burkina Info et Impact TV) ont également été accompagnées pour la réalisation de débats et soirées électorales. Deux d’entre elles se sont appuyées sur des correspondants en région de FasoMédias FM pour alimenter leurs émissions en direct le soir du 29 novembre.

Intimement lié aux dynamiques en cours dans la société burkinabè, FasoMédias rappelle la place que tiennent les médias, en lien avec la société civile, dans le renforcement d’un débat démocratique apaisé et constructif. En 2016, ce projet se concentrera plus spécifiquement sur le rôle des médias et de la société civile dans l’éducation citoyenne et le contrôle citoyen de l’action publique : formation aux techniques d’investigation de proximité, à la production d’émissions de sensibilisation, ou encore au renforcement de la viabilité et de la gouvernance des stations bénéficiaires.

 

Formation à la réalisation et à l’animation de débats politiques et citoyens pour les journalistes de radio à Ouagadougou en juin 2015


Ce projet, mis en œuvre par CFI et son partenaire l’UNALFA (Union nationale de l’Audiovisuel Libre du Faso) bénéficie d’un financement de l’Union européenne et du Centre de Crise et de Soutien du ministère des Affaires étrangères et du Développement international pour un budget total d’un million d’euros.

 

Calendrier du projetFév. 2015 - Jan. 2017
Budget global estimé1,45 M€
Coûts complets 20151,480 M€

Galerie photos du projet

  • Faso Médias

    Atelier débats - Mai 2015

  • Faso Médias

    Atelier débats - Mai 2015

  • Faso Médias

    Atelier Grands témoins - Mai 2015

  • Faso Médias

    Atelier Grands témoins - Mai 2015

  • Faso Médias

    Atelier Grands témoins - Mai 2015

  • Faso Médias

    Formation débats - Septembre 2015

  • Faso Médias

    Formation débats - Septembre 2015

  • Faso Médias

    Formation débats - Septembre 2015

  • Faso Médias

    Formation débats - Septembre 2015

Découvrez d’autres projets menés en 2015

ebticar medias

Ebticar Medias

L’année 2015 a été particulièrement active pour tous les projets soutenus par Ebticar Media, programme d’appui et de développement de l’information en ligne. En plus des onze projets sélectionnés à Marseille en 2014, huit nouveaux […]

ilym

Irak Libye Yemen Médias (ILYM)

Au lendemain des mouvements de contestation dans les pays arabes, la transition démocratique espérée a progressivement fait place à des situations de crise et à la remise en cause des pouvoirs installés à l’issue des […]

incubateur-medias-syriens

L’incubateur des médias syriens

La guerre en Syrie a donné naissance à de nombreux médias syriens «libres» qui tentent chaque jour d’informer les populations victimes du conflit. De radio Rozana à la publication Souriatna, en passant par Radio Nasaem […]