Menu

Rapport d'activité 2016

Rechercher

Guinée Info Santé

Améliorer la diffusion de l’information sur la santé

Dans un pays comme la Guinée, récemment touché par l’épidémie du virus Ebola, informer sur la santé est vital. Cette information doit pouvoir atteindre l’ensemble de la population, qu’elle soit urbaine, rurale, alphabétisée ou non. Elle doit être pratique, compréhensible par tous et répondre à toutes les préoccupations de santé des populations ciblées.

Durant toute l’année 2016, le projet Guinée Infos Santé, cofinancé par le centre de crise du ministère des Affaires étrangère et du Développement international (MAEDI), a proposé des formations pratiques pour renforcer les savoir-faire et les connaissances thématiques des journalistes. Il a été mis en œuvre en collaboration avec les différentes associations de médias : l’Union des Radios et Télévisions de Guinée (URTELGUI), l’Union des radios rurales, l’Association Guinéenne de la presse en ligne (AGUIPEL) et la Maison de la Presse.

Le volet radio, conçu pour 40 journalistes, dont 30 en province, a assuré une large couverture du territoire guinéen. Pour le volet télévision, 20 journalistes issus des télévisions privées et de la presse en ligne ont participé aux six sessions de formation de deux semaines à la Maison de la Presse de Conakry. Toutes les formations étaient basées sur l’identification des attentes et des besoins d’information des différentes catégories d’auditeurs, la recherche de l’information et son traitement afin de la rendre accessible au plus grand nombre, les techniques de production jusqu’à la diffusion.

Un guide de référence pour les journalistes

Pour renforcer les connaissances thématiques des journalistes, CFI s’est associé à une ONG locale, Fraternité Médicale Guinée (FMG) afin d’animer deux journées de réflexion et d’information sur les thématiques de santé à chaque session de formation. Ce partenariat a permis la publication d’un guide de référence destiné aux journalistes de santé guinéens, fournissant des informations précises sur diverses thématiques : paludisme, tuberculose, maladies épidémiques, MST, maternité, vaccination, alimentation, hygiène quotidienne…

Télécharger le guide

A l’issue de ces ateliers, les journalistes formés ont souhaité mettre en place une plateforme d’échanges pour renforcer et consolider les acquis projet Guinée Info Santé, et surtout associer les différents acteurs de la santé pour une meilleure circulation de l’information sur ce thème dans le pays.

Ils sont tous demandeurs de plus de formation et de collaboration. Le dernier jour, j’ai invité Korka Bah, le président de la toute jeune Association des journalistes en santé, à venir leur présenter l’association. Cela les a vivement intéressés et un certain nombre d’entre eux a d’ores et déjà décidé d’y adhérer. Ils sont également satisfaits du partenariat avec FMG et souhaitent trouver des moyens de rester en lien avec ces différents acteurs dont ils sont géographiquement éloignés. Tous les journalistes que nous venons de former semblent favorables à l’idée d’avoir accès à une plateforme numérique d’échanges d’informations.
Sylvie Sargueil, journaliste santé et formatrice du projet

Calendrier du projetFévrier 2016 - Décembre 2016
Budget global estimé380 K€
Coûts complets 2016384 K€

Découvrez d’autres projets menés en 2015

Ecrire et produire en Afrique

En 2016, CFI a poursuivi son engagement auprès de la fiction et de la création originale africaine, en collaborant avec deux acteurs français du développement d’une industrie des programmes en Afrique (Canal+ et Lagardère Studios) […]

Connexions citoyennes

Lancé en octobre 2016, le projet Connexions citoyennes a identifié, via un appel à candidatures, 30 jeunes porteurs de projets numériques et citoyens à fort potentiel, pour les aider à professionnaliser et pérenniser leur actions. […]

Dialogues Citoyens

La redevabilité et le contrôle citoyen de l’action publique constituent aujourd’hui les thématiques incontournables des politiques de développement en Afrique. Les médias ont un rôle essentiel à jouer dans ce dialogue entre société civile et […]