Menu

Rapport d'activité 2018

Rechercher

PAGOF

Projet d’Appui aux Gouvernements Ouverts Francophones

Encourager l’administration et la société civile à œuvrer pour un gouvernement ouvert

Calendrier : octobre 2017 – octobre 2020 / Budget global : 1,5 M€


La participation au PGO (Partenariat pour un Gouvernement Ouvert) des pays d’Afrique francophone est encore limitée, mais le processus suscite de plus en plus d’intérêt. Dans ces pays, les médias traditionnels comme les médias en ligne, jouent un rôle essentiel de sensibilisation et d’adhésion du public aux initiatives du PGO. La redevabilité, thématique ancrée dans les aspirations citoyennes, est devenue un élément moteur des politiques publiques.

Le Projet d’Appui aux Gouvernements Ouverts Francophones (#PAGOF), mis en œuvre par CFI et Expertise France, accompagne les administrations et la société civile (dont les médias), afin d’améliorer la gouvernance, l’accès à l’information et la participation citoyenne dans la construction et le suivi de l’action  publique en Tunisie, au Burkina Faso et en Côte d’Ivoire. Il s’inscrit dans le cadre du PGO, qui regroupe aujourd’hui 80 pays et des organisations de la société civile.

Par le biais de formations, d’appuis techniques spécifiques et d’ateliers thématiques, l’administration et la société civile des pays bénéficiaires renforcent  leurs capacités à collaborer et à construire, ensemble, des politiques publiques plus efficaces, plus transparentes et plus réceptives aux attentes des citoyens. Les médias bénéficient également de formations au journalisme de données et de sensibilisation et d’information sur les grands principes du gouvernement ouvert.

En 2018, 250 personnes ont bénéficié des formations PAGOF. L’accent a été mis sur le renforcement des connaissances sur les principes du PGO et sa méthodologie. En Tunisie, un guide pratique des principes du gouvernement ouvert au niveau local a été élaboré pour aider les municipalités à les mettre en œuvre. Au Burkina Faso et en Côte d’Ivoire, 32 personnes ont renforcé leurs connaissances sur les principes de suivi et d’évaluation des engagements des Plans d’Actions Nationaux (PAN).

Promouvoir la co-construction et la participation citoyenne  

En Tunisie et en Côte d’Ivoire, l’administration et la société civile ont été appuyées dans la co-construction de leur nouveau Plan d’Actions National, via un soutien à l’animation de consultations publiques, auxquelles ont participé plus de 400 citoyens, et à la tenue d’ateliers de réflexion et d’évaluation citoyenne.

Dans huit communes pilotes du Burkina Faso, les maires et agents, les membres des espaces de dialogue et d’interpellation communautaire et de l’AMBF (Association des Municipalités de Burkina Faso) ont réfléchi à l’harmonisation des documents budgétaires, dans le but de produire un guide simplifié.

Créer une dynamique régionale

Un séminaire a réuni à Tunis 180 personnes issues des administrations et des organisations de la société civile de 15 pays d’Afrique francophone, pour partager des expériences réussies de gouvernement ouvert. Les participants ont découvert quatorze expériences nationales et réfléchi à des solutions pratiques aux obstacles ou freins rencontrés dans le déploiement du gouvernement ouvert.

Cela fait trois ans que je travaille sur le gouvernement ouvert dans la société civile du Togo et c’est au séminaire PAGOF que je rencontre pour la première fois les agents publics qui en sont responsables au sein de l’administration togolaise, avec qui je vais pouvoir échanger. Rien que pour ça, ce séminaire est pour moi un succès. »
Comlangan Souleyman Tobias, journaliste (Togo)

Playlist, 5 vidéos

Galerie photos

  • PAGOF

    Séminaire de Tunis – novembre 2018

  • PAGOF

    Séminaire de Tunis – novembre 2018

  • PAGOF

    Séminaire de Tunis – novembre 2018

  • PAGOF

    Séminaire de Tunis – novembre 2018

  • PAGOF

    1ère formation en journalisme de données - juin 2018

  • PAGOF

Découvrez d’autres projets menés en 2018

4M Asie

Après quatre années d’accompagnement des médias en ligne de sept pays d’Asie du Sud-Est, le projet 4M Asie a pris fin en avril 2018. Le forum de clôture, qui s’est tenu à Jakarta (Indonésie), a […]

Médias 360°

Les médias traditionnels africains sont aujourd’hui confrontés à une migration de leurs audiences, en particulier des plus jeunes, vers l’internet et les réseaux sociaux. Face à cette réalité, ils doivent rapidement diversifier leurs stratégies numériques […]

D-JIL

Créer des programmes numériques innovants et originaux, reflétant les enjeux auxquels les jeunes s’intéressent, constitue aujourd’hui une priorité pour les médias du monde arabe. De nombreuses études sur la jeunesse dans cette région montrent également […]