EN

Mékong Info durable

Promouvoir un journalisme contribuant au développement durable dans la région du Mékong

Le Vietnam, le Cambodge, le Laos et la Birmanie font partie des pays les plus impactés par le changement climatique, la perte de la biodiversité et la pollution. Face à ces menaces, le travail des journalistes est primordial.

Calendrier

Avril 2019 - décembre 2020

Budget global

800 K€

Cohésion sociale Environnement Gouvernance démocratique Jeunesse Numérique

Lancé en avril 2019, Mekong info durable, qui contribue à développer le traitement de sujets d’actualité scientifique dans la région du Mékong, a pris toute son ampleur durant l’été. Dans les quatre pays concernés par ce projet, les contextes politiques et de liberté de la presse sont tendus, et la situation se détériore continuellement. L’écriture de sujets sur le développement durable peut se révéler difficile car potentiellement critique de l’action ou de l’inaction des gouvernements en place.

Avec l’aide de ses partenaires locaux, CFI a mis en œuvre dix-sept formations, six formations de formateurs et un tutorat constant dans les domaines de l’écriture journalistique en ligne et de l’environnement. Au total, 171 bénéficiaires ont approfondi leurs connaissances sur des sujets tels que la pollution et ses impacts sur la santé, et amélioré leurs compétences dans le domaine du journalisme de données, l’utilisation d’infographies ou encore la vidéo.

Adapter les comportements aux évolutions climatiques

Des changements sont déjà visibles dans les enquêtes publiées, qui intègrent une plus grande multiplicité de sources et l’utilisation de différents médias (photos, textes, vidéos). Ces publications permettent ainsi une meilleure information des populations locales et des décideurs politiques, afin d’adapter les comportements aux impacts des bouleversements environnementaux.

J’ai rejoint cette formation car je travaille principalement sur des sujets environnementaux. Il est nécessaire que nous, journalistes, sensibilisions la population aux impacts de la pollution au plastique, afin qu’elle stoppe son usage. Je remercie CFI pour cette formation et j’espère en avoir d’autres, notamment sur la pollution de l’air. » Ma Khin Khin Htay, journaliste à MNTV (Birmanie)


Autres projets menés en 2019