Menu
Rechercher

Naila

Soutenir les Nouveaux Acteurs de l’Information en Ligne Africains

Calendrier : Septembre 2017 – Février 2019 / Budget global : 650 K€


L’internet a redéfini en profondeur les conditions de production, de traitement de l’information et, au-delà, les méthodes de travail journalistique des rédactions. Si la majorité des grands médias traditionnels ont pris le virage de l’innovation et ont adapté leur offre de contenu d’actualité en ligne, d’autres acteurs exclusivement numériques, les pure players, ont fait leur place au sein de l’espace médiatique ouest-africain.

Le projet Naila a accompagné onze pure players d’Afrique francophone, sélectionnés sur appel à candidatures, dans la structuration de leurs modèles économique et éditorial, en phase avec les enjeux professionnels et commerciaux de l’offre de contenus sur l’internet. Il a aussi appuyé le développement d’innovations au sein des rédactions, afin d’offrir de nouvelles modalités de construction de l’information.

Diversifier l’offre de contenus

Lancé en septembre 2017 lors d’un séminaire à Dakar (Sénégal) Naila a réuni trente jeunes rédacteurs en chef et journalistes, dont un tiers de femmes avec des experts en médias numériques venus d’Afrique et d’Europe. Quelques semaines plus tard, un atelier a été consacré à la compréhension du marché, de l’environnement concurrentiel et des besoins des utilisateurs. Ces nouveaux acteurs de l’information en ligne ont aussi imaginé et développé de nouvelles rubriques pour diversifier leur offre de contenus et intéresser des annonceurs spécifiques. Le projet s’est poursuivi par un renforcement à l’écriture pour le web. L’accent a également été mis sur les techniques de reportage et d’investigation par hypothèse, afin d’encourager les médias à produire des enquêtes sur des sujets transversaux, développés en synergie.

Face aux difficultés que nous rencontrons, le projet Naila nous aide à réfléchir à nos lignes éditoriales, aux initiatives innovantes que nous sommes capables de mettre en place, aux contenus que nous proposons et aux nouveaux concepts émergents, comme le journalisme de solution. Ces dix-huit mois d’accompagnement nous donneront très certainement une assise supplémentaire pour développer davantage de projets au sein de nos rédactions.
Anderson Diedri, journaliste à E Burnie Today (Côte d’Ivoire)

Découvrez d’autres projets menés en 2017

Open Data Médias 2

Malgré des avancées récentes, les journalistes d’Afrique francophone manquent encore de compétences pour faire des données ouvertes un outil clef de la redevabilité et du contrôle citoyen de l’action publique dans leurs pays. Open Data […]

Appui aux médias jordaniens

En 2016, le bureau de l’UNESCO en Jordanie a confié à CFI la mise en œuvre d’un volet du programme d’aide aux médias financé par l’Union Européenne. Ce projet, orienté vers la formation initiale au […]

Médias 360°

Les médias traditionnels africains sont aujourd’hui confrontés à une migration de leurs audiences, en particulier des plus jeunes, vers l’internet et les réseaux sociaux. Face à cette réalité, ils doivent rapidement diversifier leurs stratégies numériques […]