Menu
Rechercher

Open Data Médias 2

Soutien à l’émergence d’un réseau de datactivistes africains

Calendrier : Juillet 2017 – Décembre 2018 / Budget global : 600 K€


Malgré des avancées récentes, les journalistes d’Afrique francophone manquent encore de compétences pour faire des données ouvertes un outil clef de la redevabilité et du contrôle citoyen de l’action publique dans leurs pays.

Open Data Medias 2 a accompagné la structuration d’un réseau autonome d’activistes des données ouvertes, issus de douze pays africains. Il s’est fondé essentiellement sur le réseau de journalistes et responsables d’organisations de la société civile d’Afrique francophone déjà formés aux bases techniques et aux enjeux des données ouvertes dans le cadre d’Open Data Médias 1 et qui ont initié des démarches de promotion et développement de l’open data dans leurs pays à la suite du Sommet PGO (Partenariat Pour un Gouvernement Ouvert) de Paris en 2016. Des participants du Sahel (Niger, Mali et Mauritanie) sont venus compléter ce groupe et ont bénéficié d’une session de mise à niveau.

Au cours des deux formations menées en 2017, les participants ont approfondi leurs compétences techniques sur la collecte, la diffusion et la promotion de données ouvertes. Grâce à l’appropriation de nouveaux outils, ils sont désormais capables d’exercer une approche critique des données et d’échanger sur des sujets sensibles en s’assurant de la sécurisation de la transmission des fichiers. Ils sont également en mesure d’extraire des données en grande quantité et d’alimenter l’Open Data Index (indicateur qui liste des pays selon l’ouverture de leurs données publiques) pour leur propre pays. Enfin, ils ont initié des projets de mise en ligne d’une base de données liée aux politiques publiques dans leurs pays d’origine.

Créer un pôle d’expertise de l’open data en Afrique

A terme, le réseau de ces « datactivistes » constituera un pôle d’expertise en matière d’utilisation et de plaidoyer pour l’open data, à l’usage des médias, des organisations internationales et locales de défense de la transparence démocratique ou des populations. Ils seront également en capacité de soutenir l’intégration de leurs pays aux conventions et conférences impliquant les données ouvertes et constitueront des relais de diffusion privilégiés pour les organismes de recherche et de publication des données.

L’accompagnement d’une vingtaine de pionniers de l’open data à des fins d’enquête ou de plaidoyer constitue un premier pas vers un questionnement plus efficace par la société civile sur les grands enjeux politiques, économiques, sanitaires et environnementaux. En formant une avant-garde sur la question des données ouvertes, Open Data Médias 2 a créé les conditions d’un dialogue constructif entre les citoyens et les autorités.

J’ai pu découvrir la puissance des données dans la pratique du journalisme d’investigation, pour rendre les sujets d’enquête plus crédibles. Désormais, je me suis approprié mon ordinateur comme outil de travail complet et efficace.
Gaston Sawadogo, bénéficiaire d’Open Data Médias 2

Découvrez d’autres projets menés en 2017

4M Asie

Tout au long de l’année 2017, 4M Asie a contribué au développement de douze projets de datajournalisme ainsi qu’au renforcement de trente médias communautaires d’Asie du Sud-Est. A l’issue d’un appel à candidatures lancé en […]

Qudra

En 2016, CFI s’est vu confier le volet média du projet Qudra – programme mené par Expertise France et majoritairement financé par l’Union Européenne – qui assure la collecte et la diffusion des informations utiles […]

Médias 360°

Les médias traditionnels africains sont aujourd’hui confrontés à une migration de leurs audiences, en particulier des plus jeunes, vers l’internet et les réseaux sociaux. Face à cette réalité, ils doivent rapidement diversifier leurs stratégies numériques […]