Menu
Rechercher

Orient numérique

De nouvelles stratégies pour les médias francophones libanais

Calendrier : Septembre 2016 - Août 2018 / Budget global : 440 K€


Face à l’essor des médias en ligne et aux évolutions des modes de consommation de l’information, s’ouvrir à l’ère numérique est devenu un enjeu vital pour la presse francophone libanaise. En 2017, CFI a accompagné le quotidien l’Orient-Le Jour et l’hebdomadaire pour la jeunesse Kel Yom dans leur adaptation au numérique.

Pour L’Orient-Le Jour, le plus ancien média francophone du Liban, les équipes ont travaillé sur plusieurs axes. En premier lieu, elles ont redéfini l’offre éditoriale papier pour redéployer des ressources humaines sur l’offre numérique. Puis elles ont amélioré l’accès aux contenus payants. Enfin, le journal a cherché à développer la relation avec les lecteurs abonnés et les futurs abonnés, notamment à travers une stratégie d’utilisation des réseaux sociaux.

Grâce à la mobilisation d’une cinquantaine de collaborateurs (dirigeants, journalistes, équipe du marketing et de la communication), dont 80% de femmes, des résultats significatifs sont apparus avant même les derniers mois de mise en œuvre du projet : stabilisation de la baisse du chiffre d’affaires, hausse de 3% des abonnements papier, augmentation de 16% des abonnements numériques, augmentation de 40% du trafic sur le site du Commerce du Levant (l’offre éditoriale économique du groupe de presse)… En outre, le quotidien a vu le nombre de ses abonnés sur les réseaux sociaux augmenter (+111% sur Facebook, +38% sur Twitter et +60% sur Instagram). De nouvelles applications favorisant l’accès à l’offre ont été lancées, ainsi que de nouveaux outils pour mieux connaître le lectorat, assurant un gain de productivité aux équipes marketing.

Notre priorité, c’est d’accroitre les ressources financières en assurant la transition numérique des revenus.
Michel Hélou, directeur exécutif du groupe de presse L’Orient Le Jour

Prévenir les discours de haine

L’hebdomadaire libanais Kel Yom a rejoint le projet Orient Numérique fin 2017, pour développer son site web en français et en arabe. Destiné aux enfants de 8 à 12 ans, Kel Yom est la déclinaison, adaptée pour le monde arabe, du Petit quotidien (lancé en France en 1998 pour les 6-10 ans). Chaque semaine, ce journal leur donne des clés pour suivre, comprendre et analyser l’actualité.

Pour s’adapter aux nouvelles habitudes de consommation des pré-adolescents, les quatre collaboratrices permanentes ont été accompagnées dans la transition numérique du jeune média, à travers la définition du projet éditorial en langue arabe et en français et le lancement d’un site en ligne.

Notre objectif, c’est de permettre aux pré-adolescents de comprendre l’actualité, afin de les prémunir de la désinformation et des discours de haine.
Hala Bejjani et Lamia Rassi, fondatrices de Kel Yom


Tourner et monter une vidéo avec un smartphone

Nouvelle formule de l’Orient-le-Jour

Découvrez d’autres projets menés en 2017

Relèvement et stabilisation en RCA

En République centrafricaine (RCA), dans un contexte politique et sécuritaire toujours très instable, CFI place au cœur de son action le renforcement de la cohésion sociale et du « bien vivre ensemble », à travers le […]

Regard Jeunesse Niger

La jeunesse nigérienne, qui représente aujourd’hui plus de la moitié de la population, manque de perspectives d’avenir. La crise politique, sécuritaire et économique nuit à la stabilité et à la cohésion sociale du pays. Face […]

Connexions citoyennes

L’exigence croissante d’un contrôle citoyen de l’action publique et l’explosion des médias en ligne constituent une opportunité sans précédent pour les jeunes Africains engagés qui innovent dans ce domaine. Ces acteurs du changement manquent encore […]