EN

YMER+

Mieux informer la population sur la situation humanitaire au Yémen

Développer un paysage médiatique neutre au Yémen, avec des médias utilisés pour répondre aux besoins de la population plutôt que comme outils de propagande, s’avère nécessaire pour contenir la crise humanitaire actuelle.

Calendrier

Mai 2019 – octobre 2020

Budget global

600 K€

Cohésion sociale Egalité homme femmes Numérique

Le projet YMER+ (Yemeni Media Emergency Response), financé par l’Union européenne, favorise le développement du journalisme humanitaire dans le pays, afin d’optimiser l’action des ONG sur le terrain et la diffusion d’une information utile auprès des populations, notamment en matière d’accès à un hébergement d’urgence, à la nourriture, à l’eau ou encore aux soins.

À travers des actions de mise en réseau sur le terrain, de formations de journalistes au traitement de l’information humanitaire et de soutien à la production, le projet YMER+ renforce le positionnement du journalisme yéménite en tant que rouage essentiel de la communication entre les ONG et leurs bénéficiaires. Il soutient ainsi l’efficacité de l’aide internationale, pour un impact plus concret.

Elaboration d’un code de conduite

En septembre 2019, dix journalistes yéménites ont bénéficié d’une formation de formateurs à Amman, pour se familiariser avec les différents outils existants. Ils sont désormais en mesure de former au journalisme humanitaire et d’évaluer les contenus produits par les personnes qu’ils encadrent.

Plus de trente journalistes yéménites et représentants d’organisations humanitaires basées au Yémen se sont réunis à Amman, en novembre 2019, pour envisager des moyens et pistes d’amélioration de la couverture médiatique humanitaire dans le pays. Les discussions ont confronté les différentes opinions des rédacteurs en chef et des journalistes venus de régions différentes du Yémen. Ce séminaire s’est concrétisé par l’élaboration d’un code de conduite, adopté et signé par toutes et tous. Les journalistes ont également assisté au forum annuel pour le journalisme d’investigation de l’ARIJ (Arab Reporters for Investigative Journalism), le plus grand rassemblement de reporters d’investigation du monde arabe.

Ce séminaire a permis de répondre au besoin urgent de discuter des moyens d’utiliser les médias locaux au profit de la situation humanitaire au Yémen, dans un contexte de crise ». Ali Al Faqeeh, rédacteur en chef du site Al Masdar


Autres projets menés en 2019