Menu
Rechercher

2017, une année sous le signe des transformations

En 2017, le Président de la République a solennellement réaffirmé l’importance de l’aide publique au développement (APD) et lui a assigné de nouveaux objectifs. Cinq grands domaines prioritaires ont été identifiés : la stabilité internationale, le climat, l’éducation, l’égalité femmes-hommes et la santé. La coopération audiovisuelle, consacrée à l’accompagnement des acteurs de l’information du Sud, est un puissant levier au service de ces priorités thématiques. Elle justifie l’existence et la place d’une agence française de développement médias spécialisée, telle que CFI, pour soutenir les processus de développement ou renforcer les médias locaux dans les zones en stabilisation. C’est dans ce contexte d’accroissement de l’effort d’aide publique au développement de la France que CFI a connu et engagé plusieurs transformations majeures, menées tout au long l’année.

Le rapprochement de CFI avec France Médias Monde 

Depuis le 27 juin 2017, CFI est devenu une filiale entièrement détenue par le groupe France Médias Monde. Ce positionnement voulu par l’Etat est stratégique. Il vise à constituer un pôle d’expertise robuste, au sein de l’audiovisuel extérieur, dans le domaine du développement médias. Il procure à CFI un adossement solide et un écosystème favorable. Il dote l’action audiovisuelle extérieure de la France d’un levier de renforcement des partenariats potentiels avec des acteurs médias au Sud. Le rapprochement entre CFI et FMM permet d’ores et déjà des synergies de structures, de moyens et d’actions, pour un bénéfice commun et l’amélioration de l’efficacité et l’impact des actions d’aide au développement.

L’adoption du contrat d’Objectifs de CFI avec le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères

Le contrat d’Objectifs, pour la période 2018/2020, a été négocié en 2017 avec le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. Il affirme l’identité et la place de CFI en tant qu’opérateur de référence dans le domaine de l’aide au développement média, et concentre les interventions de CFI autour des priorités liées à la jeunesse, au numérique, à l’égalité hommes femmes. Il prévoit d’optimiser les bénéfices du rapprochement avec le groupe France Médias Monde, dans une perspective de démultiplication d’activités. Le contrat d’Objectifs invite enfin CFI à optimiser ses ressources, pour être à même de mieux coordonner les opérateurs français du secteur et de renforcer son ancrage international.

L’accélération des processus d’intervention de CFI pour les bénéficiaires locaux

CFI a transformé son action suivant trois axes :

  • La diversification des financements a continué, notamment par des appels d’offres fructueux auprès des bailleurs de fonds internationaux.
  • En 2017, l’ingénierie de projet s’est intensifiée et 177 missions ont été organisées sur le terrain. La productivité, mesurée par la part de ressources affectées sur projets, a atteint un niveau inédit, en dépit du déménagement de l’entreprise.
  • CFI a confirmé ses tropismes traditionnels, sans exclure d’explorer de nouveaux territoires (en Europe centrale par exemple) en concentrant l’essentiel des projets en Afrique subsaharienne et dans le monde arabe (Maghreb, Levant). Cette spécialisation permet de capitaliser expériences, réseaux et savoir-faire, contribuant ainsi à la notoriété et à la reconnaissance de CFI en France et à l’étranger.